• trucs et astuces

  •  

    L'an dernier j'ai ressenti le besoin de mettre au point un système de file d'attente pour que les élèves viennent au bureau sans se bousculer et faire le piquet près de moi. Dans ma classe les enfants s'entraident, le tutorat est roi, mais souvent, avant d'aider les autres, ils viennent se faire corriger au bureau. Je passe de moins en moins dans les rangs, je ménage mon dos, et besoin de souffler aussi.

    J'ai vu pas mal de systèmes sur internet. Mais j'ai trouvé le mien grâce à mes élèves. Je les ai beaucoup impliqués dans le quotidien de la classe, et c'est eux qui ont fait remarquer qu'il y avait souvent la queue et que c'était compliqué. Nous avons alors réfléchi ensemble à un système pendant le conseil d'élèves.

    Et voilà :

     

    File d'attente

     

    Je ne voulais rien sur mon bureau, j'ai déjà l'ordinateur qui prend pas mal de place. Comme le contour est en métal, j'ai récupéré des gros aimants que j'avais dans la classe. J'y ai accroché un cintre sur lequel les élèves clipsent leur pince à linge.

     

    File d'attente

    Quand je suis prête pour corriger, je prends la première pince à linge et j'appelle l'élève. Après correction je lui redonne, puis je passe à la pince suivante, et ainsi de suite ..... Je corrige ainsi au fur et à mesure que les enfants ont terminé. Si à un moment donné je vois qu'il y a besoin d'une correction collective, l'élève de service redonne les pinces à linge restantes.

    C'est un système qui a bien fonctionné.

    Il a pour effet de réduire l'attente des élèves qui vont pendant ce temps aider leurs camarades, faire des ateliers en autonomie, ou des exercices complémentaires.

    Je continue à la rentrée ...

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    21 commentaires
  • Depuis que j'ai vu ce système chez ma copine Craie Hâtive, j'ai eu très envie d'avoir le mien.

    Voilà qui est chose faite et en plus j'en ai deux (merci maman) !

    Astuce pour les emprunts de matériel.

    Ils sont installés dans un petit coin qui ne prend pas de place :

    Astuce pour les emprunts de matériel.

     Quand un élève emprunte du matériel, il met sa pince ou son bâton à la place du matériel emprunté. Ce système fonctionne surtout en fin d'année, car mes élèves ont une réserve, s'il n'y a plus rien dans la réserve je leur donne des billets de matériel manquant, et de plus nous faisons le point à chaque période. Tout est expliqué là :

    Astuce pour les emprunts de matériel.

    Astuce pour les emprunts de matériel.

     

     

     

    Le patron est chez Craie Hâtive, nous avons juste ajouté une rangée supplémentaire plus petite en bas du premier ouvrage pour les gommes, et nous avons prévu un passant pour le système de fixation. Vous y trouverez aussi un lien chez lutine, l'idée vient de là au départ ... Alors merci les filles !

     

    Astuce pour les emprunts de matériel.

     

       

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    13 commentaires
  • La fin d'année approche. Comme je le fais depuis deux ans déjà en cette période, je vous propose une application qui permet de gérer ça en un rien de temps, tilekol :

     

    Application pour calculer les stat du cahier de présence sans peine

     Pour chaque mois, il suffit d'entrer le nombre d'élèves, de demi-journées de classe et les absences, et il vous calcule tout le reste ...

     

    Demi-journées de classe pour la zone B pour l'année 2016-2017

    septembre : 40

    octobre : 27

    novembre : 34

    décembre : 22

    janvier : 38

    février : 18

    mars : 41

    avril : 18

    mai : 33

    juin : 38

    juillet : 9

     

    Si quelqu'un veut calculer pour les autres zones je peux mettre en ligne ...

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    12 commentaires
  • Les ateliers autonomes c'est chouette, mais le rangement du matériel c'est une autre histoire, surtout quand on a une toute petite classe comme la mienne. J'aime bien mettre le matériel à disposition des élèves dans le fond de la classe, sauf que je n'ai qu'une seule table dans le fond, car pas de place d'en mettre une autre. Donc dès qu'on fait de l'art visuel, qu'on travaille en groupe, il faut tout ranger et déplacer à chaque fois, et au bout d'un moment cela m'épuise. Et puis j'ai très peu d'étagères pour ranger, donc j'empile, et ça n 'aide pas !

    Et puis j'ai vu l'article de ma copine Dgedie.

    Mon astuce pour créer un coin ateliers autonomes qui ne prend pas de place.

     

    Elle utilise la partie sous le tableau et accroche son matériel comme sur un fil à linge. J'ai trouvé l'idée géniale, sauf que moi j'utilise cette partie de mon tableau pour les affichages de mes rituels d'anglais que je fais tous les jours.

    J'ai gardé l'idée dans un coin de ma tête et je suis tombée dans ma cave sur un sèche-serviette qui ne servait plus à rien, et j'ai tenté un truc, avec un sèche-serviette, oui oui ! Voilà le résultat, je suis très satisfaite !

     

     Mon astuce pour créer un coin aterliers autonomes qui ne prend pas de place.

    Mon astuce pour créer un coin ateliers autonomes qui ne prend pas de place.

     

    J'ai tout simplement tendu un fil à linge sur la partie inférieure et la partie supérieure. La partie du milieu sert de poignée pour le transport. J'ai profité d'une escapade à Paris pour aller chez le suédois, et j'ai acheté des sacs zippés au rayon cuisine (3 euros les 50), ainsi que des pinces à crochet (3 euros les 24) au rayon rideau (merci Dgedie pour les références). J'ai également acheté des sachets avec fermeture éclair, pour le matériel plus lourd, c'est plus cher mais cela reste abordable compte tenu de la qualité. Un exemple ici.

    Et voilà un petit coin ateliers autonomes qui ne prend aucune place et qui est mobile en plus !

    Mon astuce pour créer un coin ateliers autonomes qui ne prend pas de place.

    C'est encore en cours de construction. Dans certains paquets je prévois de mettre le matériel avec des photocopies de la fiche de suivi. J'ai prévu de faire une liste des ateliers avec des numéros qui seront reportés sur les sacs avec des pastilles de couleur. J'accrocherai la liste sur le porte-serviette.

    Et puis je m'en suis procuré un 2ème pour mettre de l'autre côté du tableau et séparer ainsi les maths et le français. Peut-être qu'après j'achèterais les sacs de couleurs avec un code couleur en fonction des notions.

    A suivre ...

    Et pour les ceintures de conjugaison j'utilise des corbeilles, les exercices et la correction à gauche et les tests à droite. Je les ai mises dans des chemises qui correspondent à la couleur des ceintures :

    Mon astuce pour créer un coin ateliers autonomes qui ne prend pas de place.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    23 commentaires
  •  

    Mon p'tit truc pour la correction des devoirs

    Cette année j'ai mis en place un petit rituel de correction pour les devoirs. C'est un truc tout bête, et je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé avant.

    L'idée est de gagner du temps et de responsabiliser les élèves.

    Avant voilà comment je fonctionnais : en début d'année je corrigeais systématiquement tous les agendas. Passé un certain temps je corrigeais les agendas de tous les CE2 et de certains CM1 au hasard. Puis je ne corrigeais plus que les CE2.

    Problème : perte de temps et pas de correction pour certains élèves. Or, entre les fautes, les oublis, les erreurs de page .... C'est nécessaire !

    Voilà comment j'ai décidé de remédier au problème cette année :

    Mon p'tit truc pour la correction des devoirs

    Mes élèves sont installés en îlots ou en rangée de trois tables. Les premiers qui ont terminé de copier leurs devoirs viennent se faire corriger par la maitresse. S'il n'y a pas d'erreur, alors l'élève sera responsable de vérifier l'agenda de ses camarades dans son îlot ou sa rangée.

    Finie la queue au bureau, finie l'interminable vérification des 20/25 agendas, et tout le monde passe à la correction.

    Ce système plait beaucoup à mes élèves. Ils copient en prenant soin de ne pas faire d'erreurs, car ils savent qu'en cas d'erreur(s) ils ne pourront pas être correcteurs.

    Il faut juste veiller à ce que ce ne soit pas toujours les mêmes qui corrigent. Parfois le hasard fait bien les choses, sinon je désigne le 2ème élève à la place du premier, pour faire participer tout le monde.

    Franchement ça fonctionne bien, et quel gain de temps !

    Du coup j'ai élargi et j'utilise également pour la vérification des sommaires des cahiers et d'autres copies succinctes.

    Mon p'tit truc pour la correction des devoirs

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique