• Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Action pour prévenir contre l'épuisement professionnel

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

    ... une idée de Rigolett' ...

     

     

     

    Je suis enseignante et il m'arrive d'être fatiguée, découragée, angoissée. Je me sens parfois impuissante, médiocre, pas à la hauteur. Mon travail n'est pas reconnu car la plupart du temps invisible et l'on attend de moi un investissement considéré comme normal. La classe elle se prépare et se réfléchit avant, elle se vit pendant, et elle s'analyse après.

    Je suis enseignante. Je SUIS enseignante. Je ne peux pas dire j'exerce la profession d'enseignante, car ma classe, je la vis au quotidien. Devant mes élèves, le matin, quand je prépare mon matériel, le soir lorsque je corrige ou que je réajuste, la nuit lorsque mon cerveau refuse de s'arrêter, le weekend ou en vacances lorsque je trouve des éléments intéressants pour mes élèves, quand je prépare mes séances de la période suivante ...

    Je suis enseignante, je suis potentiellement victime de burn-out, d'épuisement professionnel. Parce que je vois sur internet des choses merveilleuses que je ne parviens pas toujours à instaurer dans ma classe, nourrissant parfois ce sentiment d'incompétence. Parce que ces navigations de blogs en blogs me nourrissent et me mobilisent mais dévorent également mon temps de préparation, ou mon temps libre, entretenant ainsi ma fatigue.

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel



    Alors, parce-que nous pouvons tous et toutes être touchés par l'épuisement professionnel, des blogueurs se mobilisent !

    Parce-que l'enseignant parfait n'existe pas, et qu'il est donc inutile de chercher à le devenir, je partage avec vous un de mes gros échecs :

     

    Il y a quelques années, après avoir pas mal bourlingué, me voici enfin posée dans une école. Enfin ma classe ! Trop contente ! Je bosse tout l'été et je peaufine particulièrement une séance en sciences sur les déchets. Je veux commencer par proposer aux élèves de trier des emballages, alors je fais ma collecte tout l'été et je stocke dans mon garage. Je prépare mes 5 ou six sacs d'emballages...... En début d'année, le jour de la séance arrive. Je demande aux élèves de se mettre en groupe. Je donne les consignes et je distribue les sacs. Et c'est parti ..... mais à peine quelques minutes après, certains élèves se disputent, haussent la voix et, malgré mes interventions, certains finissent presque par se battre ! Catastrophe !!!! J'ai stoppé net la séance, j'ai écarté les trouble-fête, et j'ai donné aux autres élèves une lecture histoire de retrouver le calme.

    Grave erreur de ma part ! J'avais tellement peaufiner cette séance que j'avais zappé un détail important : faire connaissance avec ses élèves avant tout travail de groupes ! Donc à éviter en début d'année. Prendre le temps de bien connaître ses élèves  !!! Il se trouve que j'avais une paire de loulous très difficiles et très dynamiques. Qu'on ne m'y reprenne plus !

    Je vous raconte cette anecdote pour vous dire qu'une séquence ultra travaillée au petits-oignons ne remplacera jamais un maitre attentif à sa classe. Et ce n'est pas compatible avec une fatigue excessive ! Alors essayons de ne pas être trop perfectionnistes et ménageons-nous !

     

     

    Avant d'en arriver là :

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

     

     Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

    Mes astuces :

     

    - se faire un petit plaisir par semaine pour décompresser : une balade, du shopping, un bon film, le coiffeur ....

    - un dimanche sans préparation c'est possible : voir mon article par là ...

    - se dire qu'on ne peut pas tout réinventer, et surtout pas tout en même temps, alors on met en place ou on créée une chose à la fois ...

    - les jours "sans" et bien on n'hésite pas à rester "classique", ça fonctionne aussi, et oui !!!

     

    Cet article est l'occasion, pour moi aussi, de prendre conscience de mon état de fatigue et d'excès professionnel. Alors je vais remettre en place mes petites astuces sérieusement !

    Je suis blogueuse, je ne suis pas meilleure que vous, je suis une collègue normale, qui traverse aussi des hauts et des bas !

    Prenez soin de vous !

     

    Les autres témoignages des blogueurs qui participent à cette action :

    (les liens seront effectifs au fur et à mesure des publications).

     

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Action pour prévenir l'épuisement professionnel

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

     

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

    Épuisement professionnel : tous concernés, des profs blogueurs s'engagent ...

         
     
     
     

    Ami blogueur, tu aimes cet article, tu es d'accord avec son message, tu as, toi aussi, foiré une séance et tu as une astuce pour décrocher et t'aérer la tête? Alors n'hésite pas, prends cet article, partage-le sur ton blog, change ce que tu souhaites, garde ce que tu veux et publie ! Le plus important c'est que le message passe !

     
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Mars 2016 à 10:59

    Merci Val pour cette idée... cela fait aussi du bien de lire tout ça...

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 11:08

        Coucou Farfa ! C'est Rigolett qui a lancé cette bonne idée. C'est vrai que ça fait du bien ! ^^

    2
    cathy
    Dimanche 6 Mars 2016 à 11:24
    Merci. Oui on a vite tendance a se laisser happer... Il faut trouver le bouton stop
      • Dimanche 6 Mars 2016 à 11:46

        Voilà Cathy, le tout c'est de le trouver ! ^^

    3
    Dimanche 6 Mars 2016 à 11:41

    Super cet article ! Il va concerner beaucoup d'entre nous... Savoir dire stop ; savoir faire une pause sans culpabiliser... Tel est mon défi !

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 11:45

        Exactement, et plus on en parle, plus on y croit ....

    4
    Dimanche 6 Mars 2016 à 12:49

    Super ta récap, je peux la copier comment ?

    Je garde des idées mais le dimanche sans prép me semble perso compliqué.

     

    PS : tu fais comment tes images surlignées aux bords arrondis

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 13:02

        Oui tu peux copier la récap sans problème, bien sûr !

        Le dimanche sans prep c'est une question d'organisation. Pour moi pas de prep aujourd'hui ! Mais je ne m'arrête pas à 21 heures le soir en semaine .... ^^

        Pour les images c'est du code CSS. Je suis allée sur ce site : http://codes-test.ek.la/

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 13:12

        Merci. 

        Il faudra faire une récap des idées ou conseils pour éviter l'épuisement 

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 13:15

        C'est une bonne idée, oui. J'y ai pensé aussi ! 

    5
    ffb
    Dimanche 6 Mars 2016 à 12:58

    Merci pour ton article qui me permet de voir que je ne suis pas la seule à me remettre en question !!! Pour ma part, j'ai décidé il y a quelques années que je ne travaillais plus à la maison (sauf en fin de trimestre au moment des bulletins et un peu pendant les vacances.) Au début de ma carrière, il m'arrivait de travailler jusqu'à 1 ou 2 h du matin car il y avait toujours quelque chose à faire. Alors un jour j'ai dit stop !!! ce qui n'est pas fait sera fait plus tard et du coup, j'ai appris à être plus efficace. Ce n'est pas pour cela que je fais n'importe quoi dans ma classe !!  j'essaie au maximum d'être novatrice dans mon travail et j'en profite pour dire que tous les sites d'enseignants m'ont vraiment aidé à changer mes méthodes de travail. Dans notre boulot (qui est proche du sacerdoce) il est essentiel de prendre du recul et du temps pour nous, cela nous permet d'être plus relax face à nos ouistitis qui nous demandent une énergie considérable ! Une maîtresse heureuse et détendue aide  à avoir une classe heureuse et détendue (attention, tout n'est pas rose pour autant, il y a des jours avec et des jours sans, mais j'ai appris à l'accepter et à ne plus me miner !!!) Encore merci pour toutes les propositions que tu nous fais.

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 13:05

        Merci à toi ffb pour ton témoignage. ^^

    6
    Dimanche 6 Mars 2016 à 13:30

    Eh oui ! l'épuisement, je connais ! Je ne suis d'ailleurs pas arrivé aux vacances de Noël, j'ai dû m'arrêter avant ! L'âge est là, mais la retraite est encore loin, et on nous en demande toujours plus ! Ce n'est jamais suffisant ! 

    Je viens d'avoir l'inspectrice qui m'a vraiment félicité pour mon travail, ça fait plaisir, ça remonte le moral ! Je lui disais que je me remettais toujours en question. Elle m'a dit : "Ce sont les bons enseignants qui se remettent en question. Remettez-vous toujours en question, mais ne doutez jamais." Je retiens cette phrase ...

    La fatigue est souvent telle que je ne peux plus rien faire en rentrant : plus de courage, plus d'envie. Après les corrections et les préparations, il ne me reste de toute façon que peu de temps. 

    Je ne sais pas comment ça se passe en France, mais nous, nous travaillons 24 périodes de 50 min avec les élèves. On parle de nous faire passer de 24 à 38 ! Ce ne serait pas toutes des heures passées avec les élèves, mais des heures de présence à l'école. Les enfants y seraient accueillis de 7h à 17h30. Ils retourneraient chez eux, les devoirs faits et les leçons apprises. Je crois que c'est notre mort qu'on veut ! 

    Là-dessus, passe une bonne semaine. Pour moi, samedi, c'est la fête scolaire : des heures de répétitions et d'énervement ! 

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 13:34

        Merci pour ton témoignage Philippe. Je crois que nous passons tous par là, malheureusement. J'aime beaucoup la phrase de ton inspectrice. Bonne continuation ...

    7
    Dimanche 6 Mars 2016 à 13:57

    Ca rassure de lire ça, car à voir tout le boulot de fou qu'on trouve sur les blogs, je me dis que ce que je fais en classe est nul. Pire encore quand je vois certaines blogueuses nous inonder d'idées, d'astuces, de nous dire leur réussite, là je me sens vraiment nullissime ! Maintenant, avec du recul et un regard critique, j'ai fait le tri dans ces personnes qui aiment se jeter des fleurs ;)

    Mais comme tu le dis bien, on est assommé par la masse de travail, je trouve qu'on veut nous culpabiliser pour en faire toujours plus pour un salaire toujours moindre.

    Bref, ton message rassure ... et inquiète un peu quand on voit que c'est partagé. ;)

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 14:04

        Je comprends ton sentiment UnkleDark. Parce que moi-même je ressens la même chose. Cette action met les choses au clair. Sur nos blogs on parle beaucoup plus de ce qui fonctionne, de nos réussites, pour garder en mémoire, pour partager ce qui a été testé dans une classe et qui a fait ses preuves. Mais partager ses échecs c'est formateur aussi. Il faudrait le faire plus souvent ... Ça déculpabilise et ça fait du bien. C'est vrai qu'on voit des activités et des docs innovants sur beaucoup de blogs. Pour moi la pression vient surtout de la hiérarchie !

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 15:24

        C'est vrai que la hiérarchie nous en demande beaucoup, beaucoup trop, mais ça ne les gêne pas. Beaucoup d'IEN sont dévoués à leur métier (j'en connais pas mal qui ont laissé de côté famille et vie privée pour ça), et estiment qu'on doit en faire autant.

        PPRE (oh que c'est utile d'écrire ce qu'on fait déjà depuis longtemps), PAP, projets ... Tout doit être écrit, pour le seul motif de remplir des papiers.

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 15:46

        Très vrai. La paperasse, c'est très chronophage, et pas vraiment utile. Sauf peut-être pour les enfants qui changent d'école. C'est comme toutes les stats qu'on demande aux directeurs... sarcastic

    8
    Dimanche 6 Mars 2016 à 14:56

    Ma participation est ici Val10

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 15:47

        ok

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Dimanche 6 Mars 2016 à 17:31

    Merci pour ces témoignages. Difficile de ne pas se décourager par moment et difficile de trouver vers qui se tourner. Heureusement parfois, de jolies histoires se tissent sur la toile et nous aident à faire face à nos difficultés.

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 19:44

        C'est vrai que c'est un lieu de réconfort aussi !

    10
    Cecilez
    Dimanche 6 Mars 2016 à 18:28
    Salut tout le monde. On a déjà vu Vefa qui nous a témoigné de son burn out. C'est bien que vous preniez conscience de fixer des limites au temps que vous prenez à partager vos trouvailles et à votre dévouement à votre classe. Nous, on en profite bien mais c'est clair que prendre le temps de lire tout ce qu'on a envie de lire est très chronophage aussi de notre côté... mais quel plaisir de vous lire. Et ce que je constate, c'est qu'on est tous là le dimanche !
      • Dimanche 6 Mars 2016 à 19:50

        Ah ! Le dimanche sur la toile !!! Comment faisait-on avant ? C'est vrai que je n'ai pas ouvert un cahier de la journée. J'ai bouclé ma prep hier, je travaille essentiellement le soir en semaine pour ma part. Par contre, faire le tour des blogs, euh .... comment dire .... c'est un peu essentiel pour moi. En tout cas cécilez, c'est un plaisir de te lire toi aussi. Tu es très active en commentaires et en contributions. Tu me rappelles moi il y a un an, avant que je créé mon blog. Alors merci à toi ! happy

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 20:18

        Allez Cecilez pas tentée de créer ton blog ???

    11
    Dimanche 6 Mars 2016 à 20:36

    merci Val 10 pour ce partage ^^

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 20:41

        Avec plaisir Madel ! ^^

    12
    Dimanche 6 Mars 2016 à 21:16

    100% en phase avec tout ça...

    Mais perso je n'ai pas encore trouvé le bouton stop... Et ça urge!

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 23:02

        Je peux te prêter le mien ... he

    13
    Dimanche 6 Mars 2016 à 22:17

    Superbe article Val, je te pique aussi ta récap des participants Et je file lire les autres!

    ^^

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 23:05

        Oui, pique, et bonne lecture ! ^^

    14
    Lundi 7 Mars 2016 à 19:23

    Merci ma Bellote !!!! happy

    15
    Lundi 7 Mars 2016 à 21:57

    Super, voisine !! Pour moi, ça y est, c'est en ligne ici : 

    http://grainesdelivres.eklablog.com/epuisement-professionnel-a125331156

    Merci pour ta récap !! 

     

      • Lundi 7 Mars 2016 à 23:05

        Coucou voisine. Lien ajouté ! ^^

    16
    Mardi 8 Mars 2016 à 21:17

    Ah oui, ce qui est difficile dans ce boulot c'est qu'on n'a jamais terminé... On pourrait bosser non stop en fait. D'ailleurs les premières années, je rêvais de l'école régulièrement... fallait bosser même la nuit !  Et puis c'est vrai qu'on a vite tendance à complexer quand on voit ce qui se fait chez les autres !  ..

      • Vendredi 11 Mars 2016 à 17:00

        C'est tout à fait ça ! C'est dur mais il faut savoir dire stop !

    17
    Vendredi 11 Mars 2016 à 14:24

    C'est chouette d'avoir la possibilité de parler et d'échanger autour de tout ce qui nous pèse.... ! On a bien trop souvent peur de parler, parce qu'on craint de ne pas donner une bonne "image" , de ne pas être à la hauteur ... alors oui au papotage ! oui aux échanges ! oui au bouton pause ! ^^

      • Vendredi 11 Mars 2016 à 17:07

        Je suis d'accord avec toi sur le désir de renvoyer une bonne image et la crainte de parler de ses échecs. J'ai le sentiment que c'est aussi le système qui nous pousse à ça. On recherche la séance et l'attitude parfaite pendant notre formation de jeune enseignant, on veut faire de notre mieux pendant nos inspections, puis ça continue pendant les formations d'après et pendant toute la carrière en fait ...

    18
    Vendredi 11 Mars 2016 à 21:20

    En fait on est formaté...

    Très bonne idée cet article, on est humain quoi même si peut-être qu'un jour on sera remplacé par des robots... Qui sait!

      • Vendredi 11 Mars 2016 à 23:31

        Voilà, formatage !!! Alors "déformatons" !!! he

    19
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:38

    Merci pour l'ajout du bouton...

    Tu as vu Zazoo? Zazooooo, tu as vu?

    Val 10 a mis notre bouton, tout compte fait, elle l'aime bien, lol

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 11:42

        J'espère que vous n'en avez jamais douté les filles !!! tongue

    20
    Dimanche 13 Mars 2016 à 10:42

    Les têtes dures !!! C'est vrai que la constitution des groupes n'est pas toujours facile. Nous avons deux madames autoritaires dans la classe et ce n'est pas toujours facile de les faire travailler en groupe. Parfois, je les mets ensemble, pour le défi !!! ^^

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 11:49

        Oui, je fais ça aussi, en cadrant bien et sous haute surveillance !

        J'ai même testé il y a longtemps, j'avais un remplacement de 3 semaines dans une classe très difficile. Le directeur venait sans cesse frapper à ma porte, avec à chaque fois un bon prétexte, mais en réalité il faisait son boulot de directeur et s'assurait que tout allait bien. La collègue titulaire m'avait mis au parfum, et notamment m'avait indiqué deux élèves qu'il ne fallait surtout pas mettre ensemble. Effectivement, ceux-là ils se cherchaient du regard et s'insultaient, voire passaient aux mains. J'ai pris ça comme un défi et j'ai travaillé sur le problème avec eux? J'ai fini par les faire bosser ensemble la dernière semaine, calmement et sérieusement. Les collègues n'en revenaient pas !

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 11:58

        yescool 

    21
    Dimanche 13 Mars 2016 à 17:21

    Merci pour ce témoignage, Val10 !!

    22
    Amandine
    Dimanche 13 Mars 2016 à 18:59

    Bonjour à tous ! Je fais mon mémoire sur l'épuisement professionnel : j'aurais besoin de votre aide pour trouver des enseignants ou anciens enseignants qui souhaiteraient répondre à mes questions ! Si vous connaissez des titulaires ou anciens titulaires qui sont ou ont été dans cette situation, n'hésitez pas à me communiquer leur adresse mail sur mon adresse mail amandine.alvarez@etu.univ-lyon1.fr. MERCI BEAUCOUP ! Et bon courage à toutes et tous pour ce métier difficile mais passionnant!! 

      • Zavatavectout
        Lundi 6 Juin 2016 à 21:39

        Bonjour 

        Je viens d'être arrêtée deux mois pour épuisement professionnel :direction d'école à trois classes sans décharge ,enfant avec trouble du comportement dans ma classe ,difficultés relationnelles avec mes collègues ......cela faisait dix ans que j'étais dans cette école ce fut l'année de trop . Je suis prête à répondre à vos questions .

        francoise_marcellin@hotmail.com

      • Lundi 6 Juin 2016 à 21:43

        Merci pour ce témoignage Françoise. Je vous souhaite beaucoup de courage ...

      • Lundi 6 Juin 2016 à 21:59

        C'est sûr. Nous avons un métier très prenant, et il faut penser à sa santé avant tout. Bon courage Françoise.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :